Les délégués de parents d'élèves s'adressent à vous

Covid 19 : le point sur les différents types de masques

Faire un clic droit pour agrandir l'image

Le masque est de nouveau obligatoire dans tous les endroits clôts. Et dès la rentrée à l'école pour tous les élèves dès 11 ans. Que faut-il choisir pour bien se protéger ?

Les masques chirurgicaux

Ce dispositif médical doit être conforme à la norme EN 14683. Il stoppe au moins 95 % des particules de 3 microns et plus. Ainsi, il évite la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque et protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis.

En revanche, l'Afnor (Association française de normalisation) souligne qu'il « ne protège pas contre la dispersion et l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air (aérosols) ». Sa durée d'utilisation ne doit pas dépasser 4 heures (à condition qu'il soit bien porté et qu'il ne devienne pas trop humide).

On distingue trois types de masques :

  • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm.
  • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm.
  • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm et résistant aux éclaboussures.

. Destiné à éviter lors de l’expiration de celui qui le porte, la projection de sécrétions des voies aériennes
supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles :
- par voie de gouttelettes (transmission par des gouttelettes de salive ou de sécrétions des voies
aériennes supérieures) ;
- ou par voie aérienne (transmission aéroportée par de fines particules de moins de 5 microns).
. Porté par le patient contagieux, dès les premiers symptômes, pour prévenir la contamination de son entourage
et de son environnement.
. À jeter dès qu’il est mouillé ou souillé, dans une poubelle si possible équipée d’un couvercle et munie d’un sac
plastique. L’élimination se fait par la filière des ordures ménagères. Un double emballage est recommandé
pour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte.
. Puis se laver les mains à l’eau et au savon ou se les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique.
. Les masques anti-projections sont livrés aux pharmacies d’officine à partir du stock d’Etat via les grossistes
répartiteurs. Ils sont délivrés gratuitement aux patients, sur prescription médicale.

masque IIR

Masque IIR (norme indiquée sur les boîtes)

masque chirurgical

Les masques FFP

Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Il est destiné à protéger celui qui le porte contre l’inhalation à la fois de gouttelettes et de particules en suspension dans l’air. Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical.

Le port de ce type de masque de différentes formes (coque, 2 plis, 3 plis, becs de canard…) est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical. Sa durée d'utilisation est de 8 heures. Une fois cette durée passée, il faut le jeter.

Il existe trois catégories de masques FFP, selon leur efficacité (estimée en fonction de l’efficacité du filtre et de la fuite au visage). Ainsi, on distingue :

  • Les masques FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).
  • Les masques FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur< 8 %).
  • Les masques FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 2 %).

. C’est un masque filtrant (de type FFP2), destiné à protéger le porteur contre les risques d’inhalation
d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Il le protège a fortiori aussi contre le risque
de transmission par gouttelettes.
. Il est composé d’une pièce faciale (demi-masque ou masque complet) et d’un dispositif de filtration.
. Sa durée de protection varie entre trois et huit heures, mais il est difficilement supporté au delà de quelques
heures (voir recommandations du fabricant).
. Une fois mis en place, le masque ne doit plus être touché. Une fois enlevé, il ne doit pas être réutilisé. Il doit
être changé immédiatement en dehors de la présence du patient, chaque fois qu’il est souillé, mouillé, ou mal
positionné sur le visage.
. Le port de masques de type FFP2 est préconisé pour les personnels de soins lors des phases de transmission
interhumaine et pandémique et pour les personnes à risque majeur d’exposition (proximité de moins
de un mètre d’une personne malade), tels que les professionnels de santé au contact des malades.

masque ffp2

Le masque grand public jetable à usage non sanitaire

A NE PAS CONFONDRE AVEC LES MASQUES CHIRURGICAUX AUXQUELS ILS RESSEMBLENT !

Par ailleurs, au terme d’une démarche supervisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), avec le soutien de l’ANSES, deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire ont ainsi été créées.

  • Les masques filtrants à usage des professionnels en contact avec le public (catégorie 1)
    L’usage de ces masques filtrants est destiné aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ils filtrent plus de 90% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns compatibles avec cette utilisation
  • Les masques filtrants pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques et sans contact avec le public (catégorie 2)
    Ces masques filtrants sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent. Leurs propriétés de filtrations sur les particules émises de 3 microns apportent un complément de protection aux gestes barrières.

L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées au confinement, des mesures d’organisation du travail ainsi que des gestes barrières.

masques categories 1 et 2

Le masque grand public en tissu, à usage non sanitaire

Ce type de masque dit "grand public" ou "alternatif" est destiné à compléter les gestes barrières et de distanciation sociale. Ces masques sont fabriqués par les industriels du textile et vendus en pharmacie et dans la grande distribution, ou mis à disposition par les communes. Ils ont été testés par les services de la Direction générale de l'armement (DGA) et répondent à des normes sanitaires spécifiques pour filtrer les gouttelettes infectieuses. Deux catégories de masque ont été définies par l'Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) :

  • des masques à usage des professionnels en contact avec le public (ils filtrent au moins 90 % particules de 3 microns) destinés à être proposés à des populations amenées à rencontrer un grand nombre de personnes lors de leurs activités (caissiers, forces de l’ordre…) ;
  • des masques de protection à visée collective (ils filtrent au moins 70 % des particules de 3 microns) destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes dans le cadre professionnel. Ce masque peut être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service) lorsque les conditions de travail le nécessitent.

Ce logo spécifique permet d'authentifier un masque grand public testé et validé par les pouvoirs publics :

masque a usage non sanitaire grand public

Le masque en tissu fait maison

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même votre masque en tissu en s'appuyant sur les tutos mis en ligne par l'Afnor, en complément de son document technique (et un peu austère) destiné aux professionnels de la mode et du textile. Le modèle décrit permet de filtrer au moins 70 % des gouttelettes.

Ces masques faits maison ne sont pas normés, ni testés. Les études font état d'une efficacité deux à trois fois moindre que celle des masques chirurgicaux. Ils permettent toutefois de limiter la dispersion de postillons et constituent un geste barrière supplémentaire. Ils ne sont pas destinés à protéger la personne qui le porte, mais les personnes alentour. Comme le précise l'Académie de médecine , "veiller à ne pas contaminer les autres n'est pas facultatif, c'est une attitude citoyenne”.

Dans un document publié en juin , l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que l'efficacité d'un masque en tissu dépend en grande partie de l’étanchéité de ses tissus car ce sont eux qui filtrent les gouttelettes potentiellement contaminées par le Covid-19. Pour l'OMS, le masque doit comporter trois couches de tissus pour constituer une réelle barrière contre le virus.

Ces masques ne doivent pas être portés plus de 4 heures. À la moindre usure, ou déformation, ils doivent être jetés.

Les masques de chantier sont-ils efficaces ?

Seuls les masques de chantier certifiés EN 149 sont suffisamment efficaces pour se protéger du coronavirus (il s'agit le plus souvent de masques FFP1, FFP2 ou FFP3). Mais ils peuvent exposer à des fuites, surtout pour les modèles en forme de coque, disponibles en différentes tailles, mais plus difficiles à ajuster sur le visage. Si ils sont trop grands ou trop petits, leur performance diminue. Leur durée d'utilisation varie entre 4 et 8 heures. Certains sont réutilisables. Consultez attentivement la notice.

Les masques transparents

Deux modèles de masques à fenêtre transparente ont reçu l’autorisation d’être commercialisés sur le marché français. Une nouvelle qui permettra notamment aux personnes souffrant d’handicaps cognitifs ou de surdité, de renouer du lien social.

En effet, selon la FNSF, la lecture labiale permet aux personnes sourdes et malentendantes de comprendre environ 20 à 30 % des informations transmises. Aussi, l’obligation de porter un masque dans les lieux publics clos (effective depuis le 20 juillet) constitue un handicap social non négligeable. D’autant que les personnes sourdes ne sont pas les seules concernées : "certaines personnes avec un handicap cognitif ou intellectuel ont également besoin de décrypter les expressions du visage pour que le message puisse passer", rappelle le site Handicap.fr**.

Fort heureusement, il existe désormais une solution : des masques transparents à visière intégrée.

  • Le premier, le Masque Inclusif®, (à fenêtre anti-projection lavable et anti-buée) a été conçu par une start-up française et produit par APF Entreprises (France Handicap). Il est vendu 10,90 euros l’unité et réservé à un usage non sanitaire de catégorie 1. Amazon a déjà choisi d'en équiper ses collaborateurs français.

  • Le second masque, Smile (ou masque sourire), est disponible sur le site de la société de bijoux pour prothèses auditives, Odiora. Selon les modèles, le prix varie entre 13 et 15 euros. S’il n’est pas encore certifié par l’Association française de normalisation (AFNOR), "il est conçu à partir de leurs recommandations", précise la marque, ajoutant que ce produit n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2).
    mASQUE SOURIRE

De nouveaux masques arrivent...

OCOV

Masque réutilisable 100 fois, dont toutes les pièces se remplacent.
A la différence d’un masque de type FF (Face Filter) P1 ou P2 constitué uniquement d’une matière filtrante, le masque OCOV® est un masque de protection de type FM (Face Mask) qui comprend une pièce faciale souple qui recouvre le nez, la bouche et le menton, ainsi que des filtres remplaçables et réutilisables.

La pièce faciale souple épouse la forme du visage et minimise donc le taux de fuite par rapport aux filtres FFP1 ou FFP2 ou d’autres masques lavables.

OCOV® permet ainsi : Un niveau de protection élevé grâce à un taux de fuite très faible.

Il assure une bonne étanchéité entre l’atmosphère ambiante et le visage du porteur (que sa peau soit sèche ou humide et lorsqu’il bouge la tête).
Un excellent confort au porté longue durée
Le masque OCOV® a fait l’objet de tests de filtration et de perméabilité conduits par la DGA. Le lien suivant présente le tableau récapitulatif des masques testés par la DGA et les résultats des tests. Le masque OCOV® est référencé en tant que masque alternatif de catégorie 1 par la DGE/DGA

Caractéristiques principales :

• 100 jours d’autonomie, avec 5 filtres lavables 20 fois : soit 100 utilisations
• Alternative durable aux masques jetables de type FFP1, FFP2.
• Durée d’utilisation d’un filtre > 8 h.
• Capuchon maillé d’un diamètre de 9,5 cm à verrouillage par baïonnette.
• Masque compatible avec les équipements de protection individuelle, tels casques et lunettes.

• Taille unique.
• Durée de vie du masque et de ses filtres : 5 ans.
• Poids : 60 g.
• Lavage des filtres en machine à 60 °C, séchage tambour.
• Entretien et désinfection du masque à l’eau de Javel (0,5° Cl) ou eau savonneuse

masque ocov

Playmobil

Le porteur du masque doit y insérer un nouveau filtre avant chaque utilisation.
D'autres éléments absorbants peuvent être utilisés en tant que filtres comme par exemple des mouchoirs en papier. Le masque ne doit pas être utilisé sans filtre.

Pour des raisons d'hygiène, ce masque peut être utilisé uniquement lorsqu'il est propre et par une seule personne. Lorsque vous portez le masque, assurez-vous que le nez et la bouche soient couverts. Un fil élastique est utilisé pour le maintenir en place afin qu'il ne glisse pas, même avec des mouvements rapides (voir image) Tous les gestes barrières doivent être respectés lors du port du masque, comme par exemple garder une distance de sécurité de 1,5m minimum.

Nettoyage : Le masque doit être entièrement lavé avec de l'eau chaude et du détergent après une utilisation de 10 heures. Il faut retirer le filtre avant le nettoyage. N'oubliez pas d'insérer un nouveau filtre lors de la prochaine utilisation.

Mentions légales : Le masque n'assure pas la protection du porteur et n'est pas conforme à la réglementation en tant que matériel médical et à la réglementation en matière de santé et de sécurité du travail pour les équipements de protection individuelle.

PLAYMOBIL_face-mask

Precimask

Masque 100% transparent devant la bouche afin de voir les expressions du visage, idéal notamment pour les personnes sourdes et malentendantes en maintenant le lien social. Grâce à sa conception en silicone, PRECIMASK® est un masque confortable avec un son optimisé, anti-buée permettant une grande respirabilité et une visière amovible pour un pouvoir protecteur complet.

Système de filtration à particule en céramique unique, durable et breveté. Plus de changement de filtre à prévoir car les cartouches filtrantes en céramique se nettoient. Grâce à son caractère neutre, la céramique est un matériau sans danger pour l’homme et l’environnement, et biocompatible. PRECIMASK® est un masque évolutif par le changement des cartouches filtrantes, qui s’adaptent à votre besoin de filtration.

Les matériaux utilisés pour la conception du PRECIMASK® ont été spécialement sélectionnés pour leurs caractères amorphes (stable dans le temps) capable de lui donner une durabilité optimale. Ces matériaux sont également nettoyables très facilement, entièrement bio-compatibles et zéro déchet puisque aucun consommable supplémentaire n’est à prévoir.

masque precimask

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *